ÉCHELLE / MAßSTAB / SCALA
installation, photographie numérique/photogrammes, son, édition de 12 disques audio en bois de hêtre, édition d'un coffret vinyle avec poster en série limitée.

2018-2019

Bois_2014.JPG

Tout aurait pu partir de cette citation : 
Dans quelles conditions l’échelle humaine du monde peut-elle encore être donnée par notre corps?

Joe Hamilton, Hyper Geography, éd. Jean Boîte, 2014.

Tout est parti de l’envie de baliser, pas à pas, un rite païen méconnu, le Schieweschlawe (fête païenne solaire d’équinoxe de printemps, pratiquée actuellement le premier dimanche après Mardi Gras à Offwiller - où l’on lance de disques de bois enflammés à la tombée de la nuit).

De l’écouter, d’enregistrer en images et en sons les gestes et les paroles qui se déploient sur le territoire d’Offwiller, dans les Vosges du Nord, en prenant l’espace et le temps nécessaires à appréhender les échelles et les relations complexes qui s’y dessinent.

Travaillé en co-création avec des élèves du Collège de Diemeringen et les habitants d’Offwiller,
Échelles / Maßstab / Scala
fait état de ce patrimoine immatériel autrefois commun à toute la zone du bassin rhénan (fr/all/suisse/ita) et propose une lecture plastique de ce moment qui relie (aux autres, aux ancêtres, au terrestre et au céleste).


"Les lanceurs portent en bandoulière des chapelets de disques en bois de hêtre troués en leur centre, d’un diamètre de 10 à 12 cm (…) à la main, ils tiennent des bâtons flexibles de noisetier de 1,50m de long environ (…) à la tombée de la nuit, les habitants sortent un à un des maisons. Tous se rendent à travers la forêt du "Schiewebarri" sur la colline. (…) les disques, fixés sur les bâtons sont ensuite placés dans l’énorme bûcher, le bord aminci s’enflamme. Le lanceur brandit ensuite le disque rougeoyant en le faisant tournoyer au-dessus de sa tête. Il s’approche d’une de ces tables de pierre en grès rose. Après plusieurs moulinets, le disque est frappé avec dextérité contre la pierre : il rebondit en lançant des étincelles et le voila parti dans l’air comme une étoile filante qui décrit une gracieuse courbe lumineuse vers la vallée." Patrice Hilt

 

PROCESSUS

 

Résidences de création 2018

▸ janvier/février : in situ, en lien avec le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, et la Maison d'Offwiller
▸ janvier/juin : avec les élèves du collège de Diemeringen, en lien avec le Rectorat et la DRAC (GIP Acmisa)
▸ novembre : avec les Ensembles 2.2, Shadok, Strasbourg

 

Offwiller, France
Latitude : 48.909951  Longitude : 7.540975

DIFFUSION
Processus en cours
▸ LAC Collège de l'Eichel, Diemeringen - 1er et 25 juin 2018
▸ Musée d'Offwiller, Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, "Amuse-Musées" - 25 novembre 2018

Installation
▸ Musée d'Offwiller, Parc Naturel Régional des Vosges du Nord - lors du rituel du Schieweschlawe 2019
▸ Autres lieux en cours de définition

RENCONTRES
Musée d'Offwiller, Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, "Amuse-Musées" - 6 mai 2018
Shadok, fabrique du numérique, automne 2018 avec les Ensembles 2.2 - novembre 2018
 


PARTENAIRES
Associés Les Ensembles 2.2, INSITULAB
Support et partenaires financiers Région Grand Est - OLCA, Rectorat et Drac (dispositif résidence d'artiste en milieu scolaire), Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, Collège de Diemeringen, Maison d'Offwiller.
 


MERCI À Charles Leininger, Jean-Paul Oertlin, Patrice Hilt, Famille Flamant, Famille Diffiné, Jean-Georges Gerber, Aux Délices de Johan, Elen Gouzien, Sonia Verguet, Philippe Koffler, Myriane Nehlig, Eve Buchi, Julia Elchinger, Nathalie Augst, Myriam Mehlin, Renaud Weisse, Olivier Calvo, Alexis Gunckel, Thomas Lincker ...