INCHALLAH OCTOBRE
vidéo sans images, 2'34, 1080/1044

2011


Réalisée dans l’entre-deux du printemps arabe tunisien, Inchallah octobre dresse un portrait subjectif de l’état d’esprit de la population à la veille des élections d'octobre, en rapprochant dessein personnel et espérances collectives.

La vidéo s’ancre lors d’un mariage, le premier inscrit au registre de l'état civil après la chute de Ben Ali, celui d’Haïfa (jeune femme chez qui j'ai été hébergée plusieurs semaines).

Elle tente de rapprocher avec textes et sons, traditions locales et situation nationale.

La bande-son de la vidéo est une captation brute d’une chanson du Sud tunisien chantée par les convives lors de la bénédiction des cadeaux à la mariée. Les paroles invitent au rassemblement intergénérationnel.

Le texte a été écrit à la suite de la cérémonie traditionnelle de mariage, à Zarzis, en juillet 2011.