Hautepierre, France | 48.595175 | 7.697744 | 2014 - 2017

 

PROJETS MENÉS :


RÉALITÉS ALTERNATIVES

 installation, 3 drapeaux imprimés 80x50cm, baguettes en bois.

Au travers de divers entretiens individuels, avec des personnes vivant ou travaillant sur le quartier, se dessinent des cartes en anamorphose qui reposent sur les dynamiques de représentations spatiales.

Hautepierre, avec son urbanisme utopiste identifiable (le quartier a été dessiné par Pierre Vivien en forme d'alvéoles de ruche d'abeilles dans les années 70), se retrouve ainsi défiguré par les gens qui y vivent quotidiennement.

Pouvons nous "hisser les subjectivités"?
Qu'en serait-il de la ville si les urbanistes travaillaient davantage à partir de matériaux perceptifs alternatifs aux plans, et seraient engagés dans un véritable travail de médiation et de co-construction?

En collaboration avec Yann Coiffier (géographe-urbaniste) basé sur un travail de recherche exploratoire mené sur le territoire de Hautepierre (banlieue de Strasbourg, FR) en 2015. 

IMG_0361.JPG
-1.jpg

DIFFUSION :
Cartographies subjectives I, Syndicat Potentiel, Strasbourg (FR), 25 septembre - 17 octobre 2015

avec : François Bauer, Gladys Bourdon, Marie Bouts, Bureau d’études, Marta Caradec, Armelle Caron, Yann Coiffier, Fabien Fischer, Marine Froeliger, Lucie Guillemin, Guillaume Greff, Catherine Jourdan, Horizome, Benoit Perez, Marie Quéau, Sabine Réthoré, Till Roeskens & Marion Turbat, Julia Trouillot, Vincent Schueller.

L’exposition rassemble des cartographies produites par des artistes, créateurs, chercheurs...
À mi-chemin entre création artistique et outil de visualisation géographique, la cartographie subjective se révèle ici dans ses versants urbanistiques, sociologiques, poétiques, géopolitiques ou même intimes. Les cartes agissent ainsi comme autant de mises en lumière de comment nous vivons ou percevons les multiples espaces qui nous environnent.

PARTENAIRES : Horizome


ALSAXY- production générale

installation interactive de Marcel.li Antunez Roca

extrait de séquences projetées dans l'installation interactive ALSAXY (capteurs au sol, boxcam)


En vue de la préparation de cette installation, un événement exceptionnel s’est tenu à Hautepierre durant l’été 2015 : un grand défilé a mobilisé tous le quartier, les différentes parties du cortège prenant la forme d’organes d’un animal inconnu. Chaque membre porte un nom, Karine, Catherine, Eléonore, Brigitte et Jacqueline, en référence aux mailles urbaines de Hautepierre. Le cortège filmé et intégré dans l’installation ALSAXY révèle les secrets du quartier sous la forme de quatre histoires : MEGAFISH, KIOSK, ARKIGNOL et BATAMAILLE.

DIFFUSION :
Shadok, fabrique du numérique
, Strasbourg (FR), octobre 2015 - janvier 2016
Safran numérique, Amiens (FR), mars 2016
Drap Art, Pittsburgh (US), septembre 2016
Performance Art week, Venice (IT), décembre 2016

CRÉDITS :
Tournage Alsaxy : Directeur de la photographie: Diego Dussuel  | Son : Marine Angé | Documentation vidéo : Kevin Kein  | Assistants scénographes : Adelaida Antúnez, Raul Paez, Jean Philippe Ruetsch, Alexandra  Parolin Marante, Tony Pasteau, Roza Kootstra, Umit France, Michael Wolf-Zouatine, Marguerite Wolf, Gyu-Hwan Shin, Bang-Yong Kook, Song-Hyuk Kim, Ikhyeon Park, Marian Oberle, Byeol Kim, Régine Mohattane, Guillermo Gonzalez, Manya Halas, Lisa Colin, Maria Flor Pinheiro, Julia Rey Ramos, Clementine Lataillade, Camille Drai, Lucie Euzet, Marie Storup, Juliette Autin, Akram Dahdouh | Catering : Femmes d’Ici et d’Ailleurs | Production : Albert Kuhn et Marine Froeliger | Assistants de production à Strasbourg : Eric Menardais, François Hussenot, Nelly Todorova Castillo | Ressources Quartier de Hautepierre : Association Horizome

Ville de Strasbourg. Responsable du Shadok, fabrique du numérique: Géraldine Farage | Chargée de mission Ville de Strasbourg : Dorothée Reisacher | Productrice générale à Strasbourg : Marine Froeliger | Responsable Communication-Presse : Jean-Sébastien Bartos | Régisseur du Shadok, fabrique du numérique : Thomas Flieg

Acteurs : Mike Sapwe, Erik Androa Mindre Kolo, Christian Botale Molebo, Karolina Wasztyl, Appolinaire Wantina, Alexandra Parolin Marante, Yansy Soler, Juliette Autin, Hugo Roth, Cédric Marschal, Fabien Fuhrmann, Charles Perut, Pathmanathan Sabrina, Thirukumaresan Jeevana, Thirukumaresan Vinogini, John Mathews Brigitte, Julien Mallet-Cosson, Balakirusnan Amirthana, Alizee Braedlé, Kouadio Randolphe.

Figurants : Dyebi Rouguy, Danielle Zaegel, Marguerite Wolf, Jeevana Yogarangini, Amirthana Nadaraja, Christine Dillmann, Coralie Drutinus, Virginie Yogarangini, Luzamba Bompere Arno, Djo Bolanko Ko, Christel Sudres, Mickaël Wolf-Zouatine, Mike Srne Katalayi, Omar Naman, Marika Wasztyl, Frida Wantina-Tuazungulua, Jade Bouthleb, Fadela Barakat, Kenza Hedifi, Zakaria Hedifi, Hugo Roth, François Duconseille, Mathilde Guyot, Luminatta Lucia Coman, Youness Bounouara, Julien Getacheu, Gaëlle Vetterhoeffer, Tiery Rojas, Tony Pasteau.

Producteurs : Ville de Strasbourg – Le Shadok, fabrique du numérique/ Direction de la Culture | Generalitat de Catalunya/ Departament de Cultura | Institut Ramon Llull | Panspèrmia S.L.

Remerciements : Le bureau d’accueil des tournages de la Ville de Strasbourg – Estelle Zimmermann | Pépinière d’entreprises de Hautepierre – Patrick G’styr, Margaret Krüger | Association Horizome | Association Femmes d’Ici et d’Ailleurs | Association Tamoulcholaï | Le TJA (Terrain de Jeu et d’aventure) – Claude Crespo | La Jeep Hautepierre (Jeunes Equipes d'Education Populaire) | Le Centre Socio-Culturel Le Galet | La Médiathèque de Hautepierre – Mireille Leroux | Les Migrateurs | HEAR (Haute Ecole des Arts du Rhin) – François Duconseille | Cartonnages d’Alsace | France Pare-brise Hautepierre | Auchan Hautepierre | Famille Antúnez Egurbide | Centre d’Arts Santa Mònica | Marine Froeliger | Josep Font


FABRIQUER, INVENTER, PARTAGER : Hautepierre à l'heure du numérique- coordination générale

programmation de deux années d'actions autour de la fabrication numérique, des arts numériques et des médias, à destination des 14-25 ans avec le Shadok, fabrique du numérique, Strasbourg (FR).

sonar2.jpg

Le Shadok s’est associé à Horizome et AV.Lab pour déployer Fabriquer, Inventer, Partager à l’heure du numérique, un projet expérimental de rencontres, d’ateliers et de visites autour des métiers et usages du numérique, dans une démarche liée à l’insertion professionnelle des 14/25 ans du quartier de Hautepierre.

De mars 2015 à juillet 2016, les jeunes se sont ainsi essayés à la fabrication, aux imaginaires numériques ou encore aux nouveaux médias dans les structures partenaires du territoire et hors-les-murs.
 

PARTENAIRES de TERRITOIRE : Horizome, AV.lab, Jeep Hautepierre, CSC Le Galet, Médiathèque de Hautepierre, Association Tamoulcholaï, TJA, Pépinière d'entreprises de Hautepierre, Collège Érasme, Collège Truffaut, Mission Locale Pour l'Emploi, Table et Culture, Femmes d’ici et d’ailleurs, Les Bois du Ried, Hackstüb, SN Technology, William Herzog, Fred Traverso, One play, l’association Répliques, le Master CFT de l’Université de Strasbourg, Sandrine Bubendorff, Perrine Marx.

PARTENAIRES FINANCIERS : Fonds d'Expérimentation pour le Jeunesse (FEJ) Ministère de la Ville, de la Jeunesse, et des Sports, Fondation Orange.

DISTINCTION : La Ville de Strasbourg a obtenu la mention "bonne pratique" au Prix International du CGLU de Mexico 2016 avec le projet Fabriquer, Inventer, Partager : Hautepierre à l'heure du numérique.
 


FABRIQUER, INVENTER, PARTAGER : L'exposition- curation

du 10 février au 18 mars 2016, Shadok, fabrique du numérique, Strasbourg (FR)

16700310_741819079316672_8480470866297752377_o.jpg
16665117_741817142650199_707076560592512473_o.jpg
affiche—FIP—FINAL—2.jpg
mur marcel li—A3-02.jpg
16819477_741817252650188_1100841892374190152_o.jpg

Fabriquer, Inventer, Partager : Hautepierre à l’heure du numérique ! » a rassemblé plus de 1200 personnes en l’espace de deux ans!

Démarré en mars 2015 avec Horizome et AV.Lab, le programme de médiation numérique territoriale a permis à des jeunes de 14 à 25 ans de tester les pratiques actuelles et de découvrir les métiers du secteur numérique.
Au travers de la fabrication, des imaginaires numériques ou encore des médias, ils ont pu porter un regard nouveau sur l’évolution des outils.

Au delà de ce programme d’actions, « F.I.P : l’exposition », questionne nos cadres d’apprentissages, nos méthodes de transmission et les potentialités que revêtent les outils numériques dans les secteurs de l’éducation nationale et populaire.

Découvrez le récit de deux années de partage, de transmission et de co-création entre artistes/intervenants et jeunes du quartier. Témoignages, artefacts, créations originales révèleront les méthodes d’apprentissages expérimentées lors de ces deux années.

Le Shadok souhaite également, au travers de cette exposition, valoriser l’ingénierie de ce projet collaboratif sur le territoire.

LIVRETS INTERACTIFS EN TÉLÉCHARGEMENT : 

> Médiation numérique, jeunes et territoire
> Ressources pour tous!

Scénographie : Les Ateliers RTT
Graphisme : Terrains Vagues


AMÉNAGEONS LA PLACE ÉRASME- médiation

en cours d'édition - avec l'association Horizome